Présentation

Présentation

Un Institut au service du projet de vie du jeune.

L’Institut DE MOT-COUVREUR est une école qui accueille les jeunes de la 1ère à la 7ème année.

Après le premier degré ou degré d’observation, l’école organise les deuxième et troisième degrés de :

  1. l’enseignement de transition, qui s’adresse aux jeunes qui souhaitent faire des études supérieures et
  2. l’enseignement technique ou professionnel, qui s’adresse aux jeunes qui souhaitent être formés à un futur métier.

Vous trouverez les grilles d’option dans l’onglet Enseignement.

Dans ce contexte, l’Institut veille à faire grandir tout jeune qui lui est confié. Il travaille avec le jeune la construction de son projet personnel afin qu’il puisse réaliser un parcours d’orientation en accord avec ses aptitudes.

Sa population scolaire est actuellement de 700 élèves environ, les filles et les garçons représentant chacun environ 50% de la population scolaire. Ils viennent de communes différentes, plus ou moins proches de Bruxelles. L’école accueille une population multiculturelle, avec des jeunes de diverses nationalités unis autour de la volonté de construire des acquis scolaires de qualité tout en grandissant dans un contexte relationnel positif.

Une école de valeur, une école de valeurs. Certaines valeurs sont au cœur de notre action pédagogique et éducative.

L’exigence est importante car elle est une école de vie. Un travail qui peut être bien fait ne doit pas être fait à moitié.

  • La bienveillance, car l’erreur fait partie du processus d’apprentissage, et l’élève met en place des stratégies pour éviter de refaire les mêmes erreurs, et ainsi progresse.
  • Le respect de soi : fidélité à soi-même, respect de ses potentialités, fierté devant le travail réalisé ou les difficultés dépassées.
  • Le respect des autres, jeunes et adultes. Verbalement, physiquement, sur les réseaux sociaux, le respect est le maître-mot.
  • L’autonomie s’acquiert progressivement dans le travail scolaire, la planification d’échéances plus longues par exemple, ainsi que dans la prise en charge éducative comme les autorisations progressives de sortie sur le temps de midi.
  • La prise de responsabilité s’apprend, à travers des tâches qui sont confiées aux élèves de la classe, la prise en charge de services, les explications entre élèves, la gestion d’un travail en groupe, le parrainage des petits par les grands…
  • La solidarité commence en classe en collaborant à la mise en place d’un climat de travail et de bienveillance. Elle se manifeste aussi par des actions plus particulières, au sein de l’Institut ou envers des partenaires extérieurs.
  • La convivialité : vivre les relations comme du partenariat, pouvoir partager des moments de repas, de fête !